EPARGNE-RETRAITE.COM
  

Le contrat Retraite Plurielle Madelin

   

Epargner pour sa retraite tout en réduisant son revenu net imposable.

 

Le contrat Retraite Plurielle Madelin est accessible aux travailleurs indépendants, non salariés;

L'épargne versée vous permet de réduire votre bénéfice imposable et par conséquent votre imposition.

Une étude préalable est indispensable pour établir un diagnostic de votre capacité d'épargne et quantifier l'économie d'impôt que cela pourrait générer. Un conseiller en gestion de patrimoine est à votre disposition pour réaliser cette étude.

 

Une démarche d’épargne modulable

En fonction de ce diagnostic, vous déterminerez le montant d’épargne minimum que vous vous engagez à verser chaque année pendant toute la durée de votre contrat.

En effet, si la loi ne limite pas votre possibilité d’épargner pour votre retraite, elle oblige à un versement minimum annuel, et fixe une limite globale de déduction de vos versements «Retraite Madelin» de votre bénéfice imposable, et donc de l’économie d’impôts que vous pourrez générer.

Chaque année, vous pouvez donc choisir le complément d’épargne que vous souhaitez ajouter à ce versement minimum annuel.

 

 

Accès à votre épargne en cas de coup dur

Si l’épargne retraite Madelin reste indisponible jusqu’à la liquidation de vos droits à la retraite des régimes obligatoires, il existe des cas où vous pourrez exceptionnellement en disposer, sans fiscalité supplémentaire (cessation de votre activité non salariée à la suite d’une liquidation judiciaire, d’une invalidité correspondant à un classement en 2ème ou 3ème catégorie, d’un surendettement, ou du décès de votre conjoint ou partenaire de PACS).

 

 

Versement d'un revenu complémentaire durant toute votre retraite

Dès la liquidation de vos droits à la retraite auprès des régimes obligatoires, vous pourrez demander la transformation de l’épargne constituée sur votre contrat en rente viagère, c'est-à-dire que votre contrat Retraite Madelin vous assurera des revenus complémentaires jusqu’à votre décès.

Vous pouvez prévoir une réversion de cette rente au profit de la personne qui partage votre vie, que vous soyez mariés ou pas, à la différence des régimes de retraite obligatoire qui limitent la réversion aux seuls couples mariés. 

Cette rente sera soumise à l’impôt sur le revenu selon le barème progressif, avec application de l'abattement de 10 %. Elle sera également soumise aux prélèvements sociaux à hauteur de 9,1%, ou de 4,6% pour les retraités les plus modestes (sous réserve des règles fiscales en vigueur au 01/01/2018).