EPARGNE-RETRAITE.COM
  


La fiscalité avantageuse du Plan Epargne Retraite

 

  Versements volontaires déductibles du revenu imposable.

 

Les versements volontaires effectués sur un PER individuel peuvent être déduits du revenu imposable (dans la limite des plafonds actuels). 

Cette déductibilité est d'autant plus appréciable que votre tranche d’imposition est élevée. 

si ce n’est pas le cas, il est possible de renoncer à cet avantage fiscal, dans ce cas, lors de la liquidation du plan, le versement sera exonéré d’impôt sur le revenu, seules les plus-values resteront imposables.

 

 

Transfert d'un contrat d'assurance vie vers un PER

Une disposition particulièrement avantageuse a été prise pour permettre le transfert de capitaux d'un contrat d'assurance vie vers un Plan d'Epargne Retraite Individuel (PERin)

Le transfert de la totalité ou d'une partie des capitaux d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans vers un PERin, bénéficie d’un avantage fiscal non négligeable.

Si ce transfert est effectué au moins cinq ans avant l'âge légal de départ à la retraite, un abattement supplémentaire de 4 600€ ou 9 200€, au titre des plus-values, s’ajoutera à celui existant.

Cette mesure est applicable jusqu’au 1er janvier 2023 !

 

exemple :

Jacques possède un contrat d'assurance vie de plus de huit ans abondé à hauteur de 120 000€ dont 30 000€ de plus-values.

Etant marié, il a la possibilité de profiter d'un rachat totalement exonéré d'impôt si la part de plus-value de son rachat ne dépasse pas 9 200€. Dans son cas, il pourra donc procéder à un rachat de 36 800€ (9 200€ de plus-value et 27 600€ de capital).

Si Jacques est à plus de cinq ans de l'âge légal de départ à la retraite et qu'il souhaite transférer ce capital sur un PER individuel avant le 1er janvier 2023, le plafond d’exonération sera doublé et passera donc de 9 200€ à 18 400€ pour un couple.

Jacques pourra donc transférer 73 600€ de son assurance vie vers son PER individuel en bénéficiant d'une totale franchise de fiscalité sur son rachat tout en profitant de la déduction fiscale à l'entrée sur son PER individuel.

 

 

  Epargne disponible pour un achat immobilier pour soi-même ou ses enfants.

 

 

La possibilité de racheter tout ou partie de son épargne pour financer l’achat d’une résidence principale est une des grandes nouveautés de ce contrat et cela même s’il ne s’agit pas de sa première acquisition.

Pouvoir ouvrir un PERin sans aucune limite d'âge, offre la possibilité de mettre en place un plan d’épargne retraite pour ses enfants, même mineurs.

Le fait de leur ouvrir précocement ce type de contrat permet de leur constituer, avec des versements minimes, un supplément de retraite qui sera d'autant plus conséquent que la durée d'épargne sera longue.

En outre, cette épargne leur permettra éventuellement d'acquérir leur résidence principale qu'ils soient primo accédant ou non.

 

 

Important : Tant que vos enfants dépendront de votre foyer fiscal, les versements effectués sur leurs contrats seront déductibles de votre revenu imposable. Cette déduction sera d'autant plus importante que votre taux d'imposition sera élevé.

Quand vos enfants auront quitté le foyer fiscal et désireront acquérir leur résidence principale, les capitaux rachetés seront alors fiscalisés uniquement sur la base de leur propre taux d'imposition.

 

 

 

 

 

 

pour être rappelé Accédez au suivi de vos contratspour nous contacter par mail